dissertation on obesity genre analysis essay small business benefits plans order paper online 8 hours cheryl strayed essay best cheap essay how to write project paper dissertation research validity term papers depression

Responsable de la crèche du Centre Maternel de la Villa Jeanne, Yasmina NAAR a rejoint la fondation il y a douze ans. Depuis, aucune journée ne se ressemble pour elle et ses équipes. Puéricultrice de formation, elle poursuit ses missions auprès tout-petits tout en veillant au bon fonctionnement de la crèche. Face à la crise sanitaire, la bienveillance et l’écoute sont de mise pour répondre aux attentes des professionnels et du public mais rien n’entame sa bonne humeur !

Pourtant, les imprévus sont nombreux dans une crèche qui accueille parfois jusqu’à 35 enfants. Et il n’est pas rare que Yasmina se charge de leur accueil tôt en matinée en attendant l’arrivée des membres de son équipe. Avec autant de bambins sous sa responsabilité, est nécessaire une attention de chaque instant pour veiller sur les enfants lorsque leurs mamans sont en formation ou au travail.

Sa plus grande fierté depuis son arrivée à la Fondation : avoir contribué à l’ouverture de l’unité des tout-petits en 2015 suite aux travaux de la crèche. Celle-ci permet l’accompagnement des mamans dès la grossesse afin de créer un lien de confiance entre elles et les professionnels. L’arrivée du nourrisson peut ainsi être préparée sereinement et de nombreux ateliers sont mis en œuvre afin d’aider la maman à se projeter dans ce nouveau rôle. La place du père et des grands-parents est également travaillée pour accompagner l’inscription de l’enfant dans une filiation.

Son mantra au quotidien:

« Ce n’est pas parce qu’on travaille dans le secteur social que l’on est une crèche de second choix » !

Elle déploie son énergie pour faire vivre un espace accueillant où professionnels, enfants et mères s’épanouissent. Après douze ans, difficile de compter les anecdotes à propos des situations cocasses qui ont rythmé la vie du service. Une lui vient à l’esprit néanmoins : une jeune maman arrivant particulièrement enjouée un matin, pour la raison… qu’elle était à l’heure !

Soucieuse de partager une énergie positive avec toutes et tous, elle travaille à un dialogue quotidien au bénéfice des enfants et des familles en mettant l’accent sur le soutien mutuel au sein de l’équipe. Pouvoir compter sur les compétences de la puéricultrice, des auxiliaires et des éducatrices et un vrai plus, qui permet d’être au plus près des besoins de chacun.

« Un travail riche, une sensation de découverte permanente », résume Yasmina « c’est pour ça que je ne me rends pas compte que ça fait déjà douze ans » !