LE PROJET

Convaincue que le travail sur le lien parent-enfant est essentiel pour le développement futur des jeunes accompagnés, Droit d’Enfance souhaite équiper 4 de ses établissements d’un espace adapté à l’accueil des familles. Le soutien à la parentalité est un enjeu majeur de la prévention des ruptures de parcours. La création de ces espaces permettra d’accompagner les parents sans se substituer à eux, afin qu’ils maintiennent un lien, sur la durée, avec leurs enfants.

LEVÉE DE FONDS

4 Espaces Familles et un objectif de collecte de 125 000 €

Pour réunir les fonds nécessaires à l’aménagement et la rénovation de ces futurs lieux de vie, Droit d’Enfance sollicite le soutien de tous : institutionnels, donateurs particuliers et partenaires privés.

Espace Famille « Augustin Méquignon » : rénovation d’un lieu de vie pour permettre à des parents en difficulté d’exercer leur droit de visite et d’hébergement. 8 à 10 familles seront accueillies chaque année pour partager des moments de la vie quotidienne (aide au devoir, préparation des repas, temps de jeux, partage des tâches ménagères…).

Espace Parental « Les Réglisses » : aménagement d’un espace dédié au soutien du lien parent-adolescent dans le quartier du 20ème arrondissement de Paris. Un groupe de parole thématique (éducation, santé, religion…) sera organisé chaque semaine pour permettre à des parents de se saisir de la relation éducative proposée à leurs enfants.

Espace « Les Tout-Petits CAP-Alésia » : aménagement d’une salle d’entretien, où sont réalisés des visites médiatisées, pour faciliter et améliorer l’accueil des très jeunes enfants (- de 3 ans). Les enfants et parents accompagnés se retrouveront dans un espace de 25 m2 pour partager ensemble des temps d’échanges, de soin et de jeux.

Appartements Familiaux « Villa Jeanne » : équipement de studios pour permettre à de jeunes parents en difficulté de pouvoir construire une relation sereine avec leur enfant de moins de 3 ans. Grâce à une prise en charge en journée de leur enfant dans la crèche du centre, ces derniers seront accompagnés dans l’accès progressif à leur autonomie : accès à l’emploi, au logement et à la santé.

DONS ET AVANTAGES FISCAUX

  • Pour les particuliers : faire un don à Droit d’Enfance, reconnue d’utilité publique en 1866, vous permet de déduire de vos impôts 75% du montant de votre don, avec un plafond de 536 € . Ainsi quand vous donnez 100 € à Droit d’Enfance, 75 € sont déduits de vos impôts, le coût réel de votre don est alors de 25 €. Au-delà, et dans la limite de 20% des revenus imposables, la déduction est encore de 66%. En cas de dépassement de cette limite, l’excédent donnera droit à une réduction d’impôt sur les cinq années suivantes.
  • Pour les entreprises : le mécénat sous toutes ses formes donne droit à une réduction d’impôt sur les bénéfices de l’entreprise donatrice à hauteur de 60 % de la somme versée dans la limite de 0,5 % (ou 5 pour mille) du chiffre d’affaires annuel hors taxe, avec possibilité de report sur les 5 exercices suivants.

 

Pour toute question ou demande d’information concernant ces Espaces Familles, veuillez contacter Lucas Charrier qui est en charge de la supervision du projet à Droit d’Enfance : lucas.charrier@fondation-mequignon.org