witie my papers help writing thesis statement compare contrast essay of mice and men help with essay cheryl strayed essay how to write an essay paper

La Villa Jeanne voit le jour au XIXe siècle, lorsqu’un hôtel particulier sort de terre à Palaiseau. Si le bâtiment ressemble alors à celui que nous connaissons aujourd’hui, ce dernier change de nature et de nom en 1960 pour devenir l’Hôtel maternel de Lozère- sur-Yvette en référence au nom du quartier dans lequel il prend place. À cette époque, 35 jeunes mères célibataires et leurs enfants âgés de moins d’un an sont accueillis en son sein.

Cinq ans après cette inauguration, une crèche est créée pour permettre aux jeunes mamans de travailler pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur enfant. Le séjour des résidentes est alors étendu jusqu’au deuxième anniversaire de l’enfant et une contribution aux frais, calculée sur un pourcentage de leurs ressources, leur est demandée.

Finalement, l’établissement prend le nom de « Centre Maternel » en 1987, et le gardera jusqu’ici. Son objectif : accueillir 21 femmes enceintes ou/et accompagnées d’enfants de moins de 3 ans en structure internat tout en prévoyant un encadrement des enfants en journée dans deux petites unités de crèche. Il faudra attendre presque vingt années de plus pour que les chambres héritées de l’hôtel-particulier soient finalement remplacées par 11 studios individuels. Cette refonte du bâti s’accompagne alors de l’ouverture progressive de 13 appartements-relais, à proximité du site, depuis 1996.

En 2015, une ultime transformation de la crèche a permis la création de trois sections en fonction de l’âge des enfants, d’un salon parental et de l’unité périnatale. 27 familles sont désormais accueillies, réparties entre 12 studios individuels et 15 appartements relais.

Inauguration le 25 juin 1965 par
Jean- Marcel Jeannenay,
Ministre des affaires sociales.