Article rédigé par les jeunes du Service de Prévention Spécialisée « Les Réglisses ».

Depuis plusieurs mois, Ivan, éducateur au Service de Prévention Spécialisée « Les Réglisses », met à la disposition des jeunes son savoir-faire et sa passion pour la menuiserie. Depuis le mois de mars, il fait partager ses compétences à deux jeunes collégiens en difficultés scolaires, en étant secondé parfois par un ou deux de ses collègues. Lors d’un atelier, des jeunes âgés de 16 à 17 ans, de passage au local, ont été tout de suite motivés pour rejoindre le groupe et participer à la fabrication du mobilier extérieur. Ils vous racontent ici le début de leur aventure :

« Le Japon a toujours été une source d’inspiration et de sagesse pour l’ensemble de notre groupe. Nous sommes sept jeunes garçons du quartier St Blaise, fascinés par ce pays. Nous avons découvert par hasard début juin le travail du bois grâce à Ivan, ce qui nous a tout de suite plu et donné envie de continuer. Nous avons commencé par des jardinières créées à la main et imaginées par « notre maître du bois ». Puis nous avons fabriqué un canapé pour compléter l’aménagement de la terrasse du service. Cela nous a tellement plu que nous avons même créé plus de jardinières que prévu. Ce n’était pas une contrainte, juste du plaisir. Nous avons converti tout ce travail en financement « symbolique » pour le séjour éducatif à Mimizan auquel nous avons participé au mois de juillet. Toute cette expérience acquise durant ces trois semaines d’investissement nous a permis de devenir plus sérieux et de gagner en maturité. Nous avons aussi acquis une rigueur de travail (respect des horaires, participation aux temps de réunions, de concertations et d’élaboration). A partir de ce moment-là nous avons souhaité pérenniser cette action afin d’améliorer le quotidien du quartier et de poursuivre notre apprentissage. Nous voulons commencer par végétaliser le parking à coté du service, actuellement nous sommes en relation avec Paris Habitat, propriétaire de ce lieu, qui soutient notre projet. Nous en sommes encore à l’élaboration des plans et au montage du budget pour leur soumettre au plus vite. Ce projet comprend la création de huit jardinières et d’un abri pour les trois poubelles des Réglisses. Pour cela nous envisageons de consacrer une semaine de chaque vacances scolaires jusqu’en Février 2020. Pour la suite, nous avons déjà commencé à imaginer la création d’un jardin japonais, mais nous allons faire étape par étape. Nous allons tenir un carnet de bord tout au long de cette expérience, il nous servira de repère pour voir l’évolution de notre projet et de moyen de communication pour vous informer de notre avancée.»

RSS
YouTube
LinkedIn
Share