Le processus d’accueil

1. Pré-admission

1.Étude du dossier transmis par les services demandeurs

L’examen des dossiers permet de vérifier l’adéquation des demandes avec nos indications et disponibilités d’accueil : âge, troubles présentés, motifs du placement et problématique familiale.
Des échanges ont lieu avec tous les partenaires concernés par la situation de l’enfant.

2. Rencontre avec les parents

Les parents sont reçus (plusieurs fois si nécessaire) par :

  • la psychologue chargée des admissions
  • le médecin psychiatre
  • la directrice

Ceci afin de rechercher leur adhésion à l’accueil en famille et de garantir le respect de leur place de parents.

Cette première rencontre se fait en l’absence de l’enfant qui est rencontré après la décision d’admission.Les adolescents sont, eux, associés dès cette phase de pré-admission.

2. L’Accueil

A la suite du travail de pré-admission, l’ensemble de l’équipe technique est consultée dans le cadre de la Commission d’admission.
C’est le début de l’élaboration de l’accueil :

  • choix de la famille d’accueil
  • choix du référent
  • présentation de la situation de l’enfant à l’assistante familiale
  • réponse de l’assistante familiale après quelques jours.
  • rencontre entre l’assistante familiale et les parents.
  • mise en relation progressive de l’enfant et de la famille d’accueil : une première rencontre puis des visites au domicile avant d’y passer une nuit puis plusieurs.

Ce protocole s’adapte à chaque situation, en tenant compte de l’âge de l’enfant, ou du jeune, et de ses difficultés.

A l’issue de cette période d’adaptation, l’admission est effective.

3. L’Admission

 La directrice reçoit les parents, l’enfant ou le jeune pour la signature du Contrat de séjour ou du Document individuel de prise en charge. Elle porte à leur connaissance le réglement de fonctionnement de l’établissement. L’enfant se voit remettre un Livret d’accueil. Les parents, eux aussi, reçoivent un livret d’accueil spécifique.

La directrice reçoit dans le même temps l’assistante familiale pour la signature du contrat d’accueil.

Le dossier de l’enfant

Ce dossier comporte :

les documents administratifs d’état civil et d’admission,
les rapports établis à destination des instances administratives,
les copies de la correspondance concernant chaque enfant,
les calendriers relatifs aux droits de visite et d’hébergement,
les décisions judiciaires ou administratives relatives au placement.

L’ensemble du dossier est placé sous le sceau du secret professionnel. Il est confidentiel.
Il peut toutefois être consulté par les parents qui doivent pour cela  faire une demande écrite au minimum un mois avant.

La place de l’enfant

Un projet individualisé

Chaque enfant, chaque adolescent a droit à une prise en charge individualisée.

Il est associé avec ses représentants légaux, à la conception et à la mise en œuvre de ce projet.

      • Les premières orientations sont définies à l’admission.
      • Le projet individualisé est établi dans les trois mois qui suivent l’admission.
      • Il est révisé autant de fois que nécessaire, au minimum une fois par an.

L’accueil en famille

L’enfant, le jeune, bénéficie d’un accueil familial chaleureux, sécurisant qui doit répondre à tous ses besoins quotidiens en matière de soins et d’éducation, dans une des familles d’accueil de l’établissement.

En cas d’absence de l’assistante familiale, l’enfant ou l’adolescent peut être confié à un membre adulte de la famille d’accueil en accord avec la directrice de l’établissement, dans le respect des obligations législatives.

Lorsque son intérêt le demande, l’établissement peut confier l’enfant ou l’adolescent, « en relais » pour des vacances ou des week-ends à une autre famille d’accueil. De même, dans son intérêt et dans le sens de son projet, il peut changer l’enfant ou l’adolescent de famille d’accueil.

Le référent de l’enfant

Dès l’admission un référent est désigné pour assurer le suivi éducatif de l’enfant

  • Visites au domicile de l’assistante familiale (au minimum une fois tous les 15 jours)
  • Rendez-vous dans les locaux de l’établissement
  • Echanges téléphoniques avec l’assistante familiale.

Le référent intervient aussi auprès des enseignants et soignants de l’enfant ou du jeune. Il l’accompagne aux audiences, participe aux synthèses à l’Aide Sociale à l’Enfance  à l’école, au Centre Médico-Psycho-Pédagogique…

L’équipe du Relais Alésia s’engage auprès des familles

Les parents sont associés dès l’admission de leur  enfant au Relais Alésia. Ils rencontrent la famille d’accueil et les personnes de l’équipe qui le prendront en charge.

Relais Alésia propose également des échanges réguliers afin d’ informer les familles de l’évolution de leur enfant, et de son projet. Des rencontres ou des entretiens en présence ou non des enfant sont organisée, dans l’objectif d’accompagner la relation entre sa famille et lui. Les rencontres parents-enfants ont lieu dans les locaux de l’établissement .

En cas de nécessité, les parents peuvent toujours joindre l’établissement. Une permanence téléphonique est assurée tous les week-ends en cas d’urgence.

L’autorité parentale

Les parents conservent l’autorité parentale (sauf décision de justice contraire). La famille d’accueil à qui l’enfant est confié accomplit tous les actes usuels relatifs à sa vie quotidienne, en relation et en accord avec l’équipe « support » du Relais Alésia.

Certaines prises en charge comportent des restrictions de sorties ou de visite suite à des décisions judiciaires, administratives ou suite à des prescriptions médicales. Il est indispensable de les respecter.

L’exercice des droits des parents doit tenir compte de l’autorité judiciaire ou administrative et des nécessités liées à la prise en charge des enfants et des jeunes.

Le droit des parents

La mise en place d’un Conseil de vie sociale permet d’associer les parents.

Le droit des parents est respecté dans tous les domaines de la vie des enfants et ils sont associés à toutes les décisions le concernant (orientation scolaire, vacances …)

Les visites

Les visites de l’enfant chez ses parents (week-end, jours de vacances) sont organisées dans le respect des décisions judiciaires et administratives, du contrat d’accueil de l’enfant et des droits des parents, après entente entre :

  • l’Aide Sociale à l’Enfance
  • les familles d’accueil
  • les familles d’origine
  • l’établissement

Toutes les relations entre les professionnels de l’établissement et les familles sont établies dans le respect mutuel de chacun. Les familles s’engagent à respecter ces décisions, qui peuvent évoluer en cours de placement.

Participation financière

  • Aucun règlement financier direct n’est effectué entre parents et famille d’accueil.
  • Colis et argent de poche sont autorisés dans des limites raisonnables au regard du projet pour l’enfant.

Les parents peuvent, dans certaines situations, participer aux dépenses de leur enfant sous forme d’achat de fournitures scolaires, de vêtements, de jeux…