présentation

Un parcours – HUIT réponses pour la protection de l’enfance

Au sein du département des Yvelines, une dynamique de parcours a été mise en œuvre entre les territoires Nord et Sud. Celle-ci répond à un engagement fort de Droit d’Enfance dans la lutte contre les ruptures de parcours des enfants, ainsi qu’une volonté de pouvoir proposer des modes d’accompagnement adaptés à leurs besoins à chaque étape de leur vie.

En son sein, l’accueil de mineurs de 3 à 21 ans est donc possible au travers de 8 dispositifs.

Des réponses en hébergement

  • En MECS
  • En Maison d’Accueil Familial
  • En Placement Familial
  • En SATI (Service d’Accueil Temporaire & Immédiat)
  • En Accueil Séquentiel
  • En Semi-Autonomie


Des réponses en milieu ouvert

  • Service d’Accueil de Jour – Le Rebond
  • Placement Educatif à Domicile

Notre partenaire

Logo Ville de Paris
Parcours Augustin Méquignon

L’ICEP : Instance de Construction et d’Évaluation de Parcours

L’ICEP est l’Instance de Construction et d’Évaluation de Parcours  située au cœur de la plateforme. Il s’agit d’un lieu de réflexion où une équipe pluridisciplinaire évalue les besoins de chaque jeune accueilli afin d’apporter au mineur et à sa famille, les réponses les plus adaptées.

Cette instance a quatre missions principales :

  • Admission des enfants et jeunes au sein du Parcours.
  • Orientation suivant leurs besoins dans les différentes modalités proposées.
  • Evaluation de l’adéquation entre le parcours de l’enfant, ses besoins, et les réponses éducatives apportées.
  • Décision d’un éventuel changement des modalités d’accompagnement.
Parcours Yvelines - Droit d'Enfance

Informations pratiques

16 route de l’Abbé Méquignon 78990 Elancourt
01 83 75 35 52

CAP Alésia

80 bd de Reuilly – 75012 Paris

62 avenue du Maréchal Foch 78130 Les Mureaux
01 30 22 23 02

CAP Alésia

80 bd de Reuilly – 75012 Paris

activités

 L’accueil en MECS

La MECS propose un accompagnement adapté à l’âge des enfants et adolescents et favorise l’accueil de fratries. Le travail d’accompagnement commence dès l’admission et la prise en charge est globale (hébergement, alimentation, scolarité, santé, etc.). La vie quotidienne est rythmée par un accompagnement ciblé et des activités adaptées, assurés par les équipes éducatives. Tous les enfants accueillis sont scolarisés dans les établissements alentours.

L’accueil immédiat et temporaire (SATI)

Les SATI présents sur le territoire des Yvelines attachent une grande importance à proposer un accueil convivial et chaleureux lors de l’arrivée de chaque enfant. Ils sont des petits groupes d’enfants par maison, ce qui permet de créer une bonne cohésion de groupe et de garantir une place pour chacun.

Les parents sont associés dès le début de l’accueil de leurs enfants et sont informés très régulièrement de tout événement les concernant. Selon les indications du magistrat, un calendrier des appels téléphoniques médiatisés leur est proposé, si possible et en fonction des situations, dès l’admission. La question des visites médiatisées est également abordée dans la semaine qui suit l’admission. Elles sont dans la majorité des cas organisées et assurées par les éducateurs du SATI après information.

La prise en charge en SATI est un temps de réflexion permettant d’apporter un nouvel éclairage sur la problématique rencontrée par l’enfant. Ce séjour doit servir à donner un sens aux événements, aux projets individuels comme aux projets familiaux mis en œuvre.

  • Alléger les effets de la rupture familiale en ne coupant pas l’enfant de son environnement habituel (scolarité, activités, camarades, etc.) ;
  • Observer l’enfant dans un milieu autre que familial ;
  • Soutenir les parents dans l’exercice de leurs responsabilités éducatives ;
  • Maintenir et développer les liens parents/enfant(s).

L’accueil en Placement Familial

Le service s’adresse à des enfants âgés de 3 mois à 18 ans qui font face à des difficultés sociales, des crises familiales, des situations chroniques de carence, des mises en danger ou des maltraitances. Cette modalité d’accompagnement vise à garantir à l’enfant un environnement répondant au mieux à ses besoins affectifs, physiques et psychologiques, tout en respectant son parcours singulier et son histoire familiale.

L’accueil de jour

L’équipe éducative est soucieuse d’accompagner les situations dites préoccupantes et de prévenir la mise en danger des jeunes accueillis dès leur arrivée au sein de l’établissement. Lors des premiers échanges avec le jeune, l’objectif est de faire émerger ses envies et ses besoins pour permettre une prise en charge adaptée. La démarche du service consiste à fournir l’accès à un espace de remobilisation et d’évaluation s’appuyant sur l’être. Cette évaluation permet de déterminer les connaissances compétences, savoirs et savoir-faire dans deux matières fondamentales (français et mathématiques) afin que le jeune prenne conscience de sa capacité à faire des choses et les valoriser, et ainsi briser une logique d’échec.

L’accueil en semi-autonomie

Âgés entre 15 et 18 ans, les jeunes sont accueillis au sein de trois appartements. La semi-autonomie constitue une étape intermédiaire entre le foyer éducatif et la sortie du dispositif d’accompagnement. Elle vise à amener le jeune à accéder progressivement à son autonomie grâce à la présence d’une équipe pluridisciplinaire. Il est sensibilisé aux besoins et exigences de la vie quotidienne de manière à faciliter sa future insertion au sein de la société : sociaux, gestion du logement et des activités quotidiennes (entretien des espaces de vie, réalisation des repas …), suivi de la scolarité et projet professionnel, soutien dans la réalisation des démarches administratives et l’accès aux loisirs.

L’accueil en Maison d’Accueil Familial

Projet expérimental, cette modalité d’accueil se situe au croisement d’une prise en charge en collectif et d’un accompagnement au domicile par une assistante familiale.

Ce mode de prise en charge permet à l’enfant de grandir en ayant des repères parentaux au sein d’une maison qui propose un accueil en tout petit effectif et un nombre limité d’intervenants, permettant un support affectif stable et une vie proche de la vie familiale. Ce type d’accueil encourage en effet l’accueil de fratries qui pourraient être séparées dans le cadre d’un accueil familial simple.

Le Service d’Accueil et d’Accompagnement à Domicile

Le Service d’Accueil et d’Accompagnement à Domicile s’inscrit comme une mesure de la protection de l’enfance qui n’a pas vocation à durer dans le temps. Il est une alternative au placement traditionnel et repose sur l’exercice de la parentalité, soutenue par les équipes éducatives du service.

La mesure d’AAD permet le maintien du jeune au domicile familial et doit s’appuyer sur un lien de travail accru avec les parents en les accompagnant sur l’ensemble des domaines de la vie quotidienne de l’enfant : les conditions de vie matérielles, la santé (physique et psychique), le développement, l’éducation et la socialisation. L’action de ce dispositif, cherche à préserver le lien familial, alliant protection, maintien ou retour de l’enfant au domicile familial et coopération avec les parents. L’adhésion des parents est toujours recherchée et la mesure peut également servir à préparer un placement.

Actualités

Exposition Les Lois de l'abstraction SAJ Le Rebond

L’exposition artistique des jeunes du SAJ Le Rebond

Mardi 4 juillet a eu lieu le vernissage de l'exposition "Les lois de l'abstraction" à Elancourt (78). Cet évènement a permis de présenter les travaux artistiques des jeunes du Service d'Accueil de Jour Le Rebond qu'ils ont créés dans le cadre de l'atelier médiation...

Fête de Noël au Parcours Sud Augustin Méquignon

Les établissements de Droit d’Enfance fêtent Noël

En décembre, la chaleur de Noël s'est invitée à la fondation Droit d'Enfance. Le Parcours Sud Augustin Méquignon, le Relais Alésia et Les Nouveaux Cèdres ont célébré la fête des enfants. Parcours Sud Augustin Méquignon La fête des enfants s'est ouverte par le...

Les enfants aident à repeindre la MECS de Poissy

La Maison d’Enfants de Poissy a entrepris quelques travaux de rénovation des peintures, dans le cadre d’un projet soutenu par Leroy Merlin qui nous a offert de la peinture blanche et accessoires. Les enfants présents participent avec plaisir à ce chantier, qui vise...

Atelier boulangerie Droit d'Enfance

L’atelier boulangerie pâtisserie pour les enfants des Mureaux

Le 25 décembre, les enfants accueillis au SATI des Mureaux ont pu profiter d'un atelier pâtisserie et boulangerie animé par Madame Leturcq, bénévole qui intervient dans notre établissement. Ce fût un moment de partage et de joie pour tous, et de nouveaux ateliers...

dessin elodie

Le concours de dessin des enfants du Parcours Sud

Lors de la fête de Noël du Parcours Sud Augustin Méquignon, les gagnants du concours de dessin ont été annoncés. Le dessin ci-dessus, est le dessin gagnant de la catégorie collègue-lycée. Bravo à Elodie ! Découvrez à la suite les dessins des autres...

Golf SAJ

Une matinée au Golf National de Guyancourt avec le SAJ Le Rebond

Le SAJ, Service d'Accueil de Jour Le Rebond participe à ce programme de cours de golf pour les adolescents accueillis par notre établissement depuis la saison 2014/2015. Quand la Fondation Lacoste a cessé de financer ce programme à la fin de la saison 2017/2018 ,...

L’équipe

Le parcours Yvelines se déploie sur deux territoires. Christel DESPORTES est la directrice du Parcours Sud, Patrick LOISEL le directeur du Parcours Nord.
Ils sont appuyés par des chefs de services et une équipe pluridisciplinaires : psychologues, éducateurs, maitresses de maison, surveillants de nuit, etc.

directeurs d'établissement

chefs de service

Équipes pluridisciplinaires

Rejoindre le parcours Yvelines

Vous souhaitez devenir professionnel au sein de l’un des services présentés ci-dessus ?

Consultez nos offres d’emplois et postulez pour rejoindre une équipe qui assure un environnement sécurisant et bienveillant aux enfants qui lui sont confiés.

Historique

De 1859 à 1866

En 1856, l’Abbé Méquignon créa la Chaumière des Bois, au cœur du village d’Elancourt. Il recueillit six orphelins cette année-là. L’établissement comptera jusqu’à 500 pensionnaires aux périodes de guerres. Plus d’un siècle et demi plus tard, si l’institution s’est constamment métamorphosée, sa mission fondamentale demeure la même :  « Sauver des enfants, les nourrir, les vêtir, les instruire, en faire des hommes ».

La Fondation A. Méquignon est reconnue d’utilité publique en 1866. Elle s’est donnée pour mission d’exercer une action en faveur de l’insertion sociale des mineurs et jeunes majeurs, particulièrement ceux du département des Yvelines dont la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation sont compromises. Au-delà de ces buts, elle s’est résolument engagée à soutenir le lien familial et à lui donner la possibilité d’évoluer.

De 1981 à 1999

En 1981, inauguration de la Maison Des Enfants d’Elancourt, l’une des premières structures destinées à des accueils temporaires et d’urgence en région parisienne.

Puis en 1999, habilitation par l’Aide sociale à l’Enfance du Placement Familial des Mureaux et signature de la convention Placement Familial avec le département des Yvelines.

De 2005 à 2018

En 2005, ouverture dans les Yvelines de nouvelles mesures de Placement Familial. Le parcours Augustin Méquignon diversifie ses modes de prise en charge afin de répondre aux différents besoins des enfants et des jeunes.

Ensuite en 2009, ouverture du Service d’Accueil de Jour : ce dispositif sans hébergement permet d’accompagner des jeunes en décrochage scolaire afin de leur redonner confiance et de les aider à préparer leurs projets d’avenir.
Extension du Placement Familial faisant suite au schéma « 2nde génération » d’organisation sociale et médico-sociale du département des Yvelines (2003-2008).

Puis en 2016, regroupement de toute l’équipe du service Placement Familial (PF) sur la commune des Mureaux. Des locaux sont néanmoins conservés sur le site d’Elancourt, pour maintenir une proximité entre les familles naturelles et leur(s) enfant(s) confié(s).

L’année d’après en 2017, La Fondation compte quatre Maisons Des Enfants implantées dans le département des Yvelines à Poissy, aux Mureaux et deux à Elancourt.

Enfin en 2018, mise en place du dispositif de plateforme à l’échelle des Yvelines : diversification des possibilités de prise en charge avec désormais 8 modes d’accompagnement possibles pour mieux s’adapter aux besoins des enfants accueillis.