Historique de la MECS d’Elancourt

1859

L’Abbé Méquignon créa la Chaumière des Bois, au cœur du village d’Elancourt. Il recueillit six orphelins cette année-là. L’établissement comptera jusqu’à 500 pensionnaires aux périodes de guerres. Plus d’un siècle et demi plus tard, si l’institution s’est constamment métamorphosée, sa mission fondamentale demeure la même :  » Sauver des enfants, les nourrir, les vêtir, les instruire, en faire des hommes ».

1866

La fondation A. Méquignon est reconnue d’utilité publique depuis. Elle s’est donnée pour mission d’exercer une action en faveur de l’insertion sociale des mineurs et jeunes majeurs, particulièrement ceux du département des Yvelines dont la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation sont compromises. Au-delà de ces buts, elle s’est résolument engagée à soutenir le lien familial et à lui donner la possibilité d’évoluer.

1981

Inauguration de la Maison Des Enfants d’Elancourt, l’une des premières structures destinées à des accueils temporaires et d’urgence en région parisienne.

2005

Ouverture dans les Yvelines de nouvelles mesures de Placement Familial. Le parcours Augustin Méquignon diversifie ses modes de prise en charge afin de répondre aux différents besoins des enfants et des jeunes.

2009

Ouverture du Service d’Accueil de Jour : ce dispositif sans hébergement permet d’accompagner des jeunes en décrochage scolaire afin de leur redonner confiance et de les aider à préparer leurs projets d’avenir.

2017

La Fondation compte quatre Maisons Des Enfants implantées dans le département des Yvelines à Poissy, aux Mureaux et deux à Elancourt.

2018

Mise en place du dispositi de Plate Forme à l’échelle des Yvelines : diversification des possibilités de prise en charge avec désormais 7 modes d’accompagnement possibles pour mieux s’adapter aux besoins des enfants accueillis.