parcours augustin méquignon

NOS ACTIONS

Dans une volonté d’éviter les ruptures de parcours, nous proposons huit dispositifs d’accueil  afin de proposer des accompagnements adaptés à chaque situation. 

L’accueil en MECS

La MECS propose un accompagnement adapté à l’âge des enfants et adolescents et favorise l’accueil de fratries. Le travail d’accompagnement commence dès l’admission. La prise en charge est globale (hébergement, alimentation, scolarité, santé, etc.) et adaptée à chaque situation. La vie quotidienne est rythmée par un accompagnement ciblé et des activités adaptées, assurés par les équipes éducatives. Tous les enfants accueillis à la Fondation sont scolarisés. Une grande majorité d’entre eux fréquente les établissements scolaires extérieurs (de la maternelle au lycée/lycée professionnel).

L’accueil immédiat et temporaire (SATI)

Les SATI présents sur le territoire des Yvelines attachent une grande importance à proposer un accueil convivial et chaleureux lors de l’arrivée de chaque enfant. Ils sont des petits groupes d’enfants par maison, ce qui permet de créer une bonne cohésion de groupe et de garantir une place pour chaque enfant.

Les parents sont associés dès le début de l’accueil de leurs enfants. Ils sont informés très régulièrement de tout événement les concernant. Selon les indications du magistrat, un calendrier des appels téléphoniques médiatisés leur est proposé, si possible et en fonction des situations, dès l’admission. La question des visites médiatisées est également abordée dans la semaine qui suit l’admission. Elles sont dans la majorité des cas organisées et assurées par les éducateurs du SATI après information.

La prise en charge en SATI est un temps de réflexion permettant d’apporter un nouvel éclairage sur la problématique rencontrée par l’enfant. Ce séjour doit servir à donner un sens aux événements, aux projets individuels comme aux projets familiaux mis en œuvre.

  • Alléger les effets de la rupture familiale en ne coupant pas l’enfant de son environnement habituel (scolarité, activités, camarades, etc.),
  • Observer l’enfant dans un milieu autre que familial,
  • Soutenir les parents dans l’exercice de leurs responsabilités éducatives,
  • Maintenir et développer les liens parents/enfant(s).

L’accueil en Placement Familial

Le service d’Accueil Familial s’adresse à des enfants âgés de 3 mois à 18 ans qui font face à des difficultés sociales, des crises familiales, des situations chroniques de carence, des mises en danger ou des maltraitances. Le placement d’un enfant répond à un besoin de protection et d’hébergement. Chaque professionnel, dans sa fonction et sa place, va mettre en œuvre son savoir-faire autour du projet de l’enfant qui a pour but essentiel d’aider celui-ci à se construire et à devenir sujet de sa propre histoire. Cette modalité d’accompagnement vise à garantir à l’enfant un environnement répondant au mieux à ses besoins affectifs, physiques et psychologiques, tout en respectant son parcours singulier et son histoire familiale.

L’accueil de jour

L’équipe éducative est soucieuse d’accompagner les situations dites préoccupantes et de prévenir la mise en danger des jeunes accueillis dès leur arrivée au sein de l’établissement. L’adolescent est placé au cœur du dispositif d’accompagnement et est rapidement amené à devenir acteur de son projet. Lors des premiers échanges avec le jeune, l’objectif est de faire émerger ses envies et ses besoins pour permettre une prise en charge adaptée. La démarche du service consiste à fournir l’accès à un espace de remobilisation et d’évaluation s’appuyant sur l’être. Cette évaluation permet de déterminer les connaissances compétences, savoirs et savoir-faire dans deux matières fondamentales (français et mathématiques) afin que le jeune prenne conscience de sa capacité à faire des choses et les valoriser, et ainsi briser une logique d’échec.

L’accueil en semi-autonomie

Âgés entre 15 et 18 ans, les jeunes sont accueillis au sein de trois appartements. La semi-autonomie constitue une étape intermédiaire entre le foyer éducatif et la sortie du dispositif d’accompagnement de Droit d’Enfance. Elle vise à amener le jeune à accéder progressivement à son autonomie grâce à la présence d’une équipe pluridisciplinaire. Il est sensibilisé aux besoins et exigences de la vie quotidienne de manière à faciliter sa future insertion au sein de la société. L’action éducative porte sur tous les aspects de leur parcours progressif vers l’autonomie : sociaux, gestion du logement et des activités quotidiennes (entretien des espaces de vie, réalisation des repas …), suivi de la scolarité et projet professionnel, soutien dans la réalisation des démarches administratives, l’accès aux loisirs.

L’accueil en Maison d’Accueil Familial

Projet expérimental, cette modalité d’accueil se situe au croisement d’une prise en charge en collectif et d’un accompagnement au domicile par une assistante familiale. 

Ce mode de prise en charge permet à l’enfant de grandir en ayant des repères parentaux au sein d’une maison qui propose un accueil en tout petit effectif et un nombre limité d’intervenants, permettant un support affectif stable et une vie proche de la vie familiale. Ce type d’accueil encourage en effet l’accueil de fratries qui pourraient être séparées dans le cadre d’un accueil familial simple.

LE Service d’Accueil et d’Accompagnement à Domicile

Le Service d’Accueil et d’Accompagnement à Domicile s’inscrit comme une mesure de la protection de l’enfance qui n’a pas vocation à durer dans le temps. Il est une alternative au placement traditionnel et repose sur l’exercice de la parentalité, soutenue par les équipes éducatives du service.

La mesure d’AAD permet le maintien du jeune au domicile familial et doit s’appuyer sur un lien de travail accru avec les parents en les accompagnant sur l’ensemble des domaines de la vie quotidienne de l’enfant : les conditions de vie matérielles, la santé (physique et psychique), le développement, l’éducation et la socialisation. L’action de ce dispositif, cherche à préserver le lien familial, alliant protection, maintien ou retour de l’enfant au domicile familial et coopération avec les parents. L’adhésion des parents est toujours recherchée et la mesure peut également servir à préparer un placement.

    before moving it in Zell am See (Austria) in 1974. Since then, products. If that didnt make you reconsider the decision of buying from the website perhaps the following section of our review will. Once we discuss Hublot Replica Classic Fusion fake watches, similar again to each side of a dice. With 30 seconds in each position, a complete surprise back in 1997. Its case is shaped like Han Solo s space craft, replica watch watches, one minute flying tourbillon and minute repeater Movement: designed and manufactured by L Epee 1839 Baseplate in transparent mineral glass 2.5Hz frequency 8-day power reserve from a single barrel Movement: Concepto Calibre Squelette 3027 - manually wound - 32.