Groupe de parole

Enlèvements Parentaux

VENIR EN AIDE AUX PARENTS

Chaque année en France plusieurs milliers d’enfants sont victimes d’un enlèvement par l’un de leurs deux parents. Ces disparitions, trop souvent sous estimées, créent une rupture, et de nombreux traumatismes pour l’enfant et le parent dont il a été privé. Face au manque de dispositif d’aide pour ces situations aux impacts conséquents, l’équipe du 116 000 Enfants Disparus propose des groupes de parole dédiés à l’accompagnement et au soutien des parents victimes de soustraction de mineurs.

 

LE GROUPE DE PAROLE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

C’est un lieu d’échange, d’écoute, d’expression libre, ouvert à tout parent souhaitant rencontrer d’autres personnes dans une situation similaire à la leur afin d’échanger autour de leur ressentis, trouver un soutien ou encore réfléchir au retour de leur(s) enfant(s). L’atmosphère créée, encourage et ouvre à une solidarité apaisée entre les participants.

C’est aussi un espace où chacun peut être authentique, sans crainte d’être jugé. Il permet à chacun d’être stimulé par la dynamique générée par le groupe et ainsi devenir acteur de son changement.

Ces groupes de parole pour les parents sont animés par une psychologue et une juriste, pour permettre un partage, une confrontation et une interaction des différents vécus, ressentis ou encore appréhensions de chaque parent face à la séparation avec son (ses) enfant(s). Ce temps pourra aussi être l’occasion d’aborder des questions concernant les procédures.

Informations pratiques

Les groupes de parole pour parents victimes du déplacement de leur(s) enfant(s) se tiennent une fois par mois dans trois départements de l’Ile-de-France : les Yvelines (78), les Hauts-de-Seine (92) en visio-conférence ou en présentiel selon les demandes des groupes formés et à Paris (75), uniquement en présentiel. Il s’agit d’un groupe ouvert à toute personne éprouvant la demande de réfléchir aux retentissements émotionnels de l’enlèvement parental.

POURQUOI Y PARTICIPER ?

Cet espace permet à ces parents :

  • De se sentir moins seul et d’être écouté par un groupe de pair
  • De trouver de nouvelles ressources par le partage d’expériences similaires
  • D’être informé et sensibilisé au retour de l’enfant et aux conséquences que peut occasionner cet événement

 

Agir avec nous